Forums

Forums  
Envoyer à un ami Ajouter à ma mallette Imprimer Version PDF

Ajouter une contribution Afficher toutes les contributions

Le régime de l'auto-entrepreneur

Je recherche  dans le département
   

(National), Banque auto entrepreneur, Anne78, 24/10/2014

Bonjour,
Je suis en auto-entreprise, en EIRL. J'ai donc dû ouvrir un compte bancaire professionnel. La Caisse d'Epargne m'a semblé être la banque la moins chère à l'époque, avec un forfait auto entrepreneur à 7€ par mois (plus carte Bleue,..). Seulement, depuis peu de temps la Caisse d'Epargne se met à me prélever des commissions de mouvement (pourtant comprises dans le forfait de 7€), et des frais de tenue de dossier administratif de 56€ (par an ?), alors qu'il était bien convenu au départ qu'ils ne factureraient pas de frais de ce type (et que je n'ai eu aucun incident sur mon compte).
Avez-vous une banque à conseiller pour les auto-entrepreneurs (avec des frais minimum, et respectés) ?? Merci !
répondre

(75), Creation d'entreprise, juju555, 22/10/2014

Bonjour a tous!

Je suis sur le point de créer une entreprise et suis un peu perdu avec toutes ces dénominations...
Je vais travailler pour une société britannique à partir de la France qui me rémunérera un salaire fixe qui ne dépassera pas les fameux 32,900€. Cette société vend des logiciels informatiques, et par voie de conséquence c'est aussi ce que je serai amené à faire. De ce fait je pense être dans la 'case' service et pas plus de 32,900€ HT de CA annuel et donc devoir payer en tout 26.3% de charges et prélèvement social, est-ce correct?
Bien à vous
Julien
répondre

(25), Retraite auto-entrepreneur, kancanna, 22/10/2014

Bonjour,

Télésecrétaire sous le statut auto-entrepreneur, j'aurais voulu savoir ce qu'il en était au niveau de la retraite.
J'ai entendu qu'il fallait en fin d'année faire valider son année, au risque de ne rien percevoir une fois en retraite si cela n'a pas été fait.
Sauriez-vous m'éclairer à ce sujet ?
Merci.
répondre

(38), Changement de régime a posteriori, FEsapaillac, 20/10/2014

Bonjour,

j'ai crée en 2013 une activité en EI profession libérale (consultant informatique). Mes perspectives de chiffre d'affaires étaient à l'époque supérieures à 32900 EUR HT et j'ai donc choisi le régime de la déclaration contrôlée.

Ces perspectives n'ont pu se confirmer et je n'ai enregistré que 14760 EUR HT de CA sur 2013 ; j'ajoute que j'ai fait une demande radiation d'activité en février 2014 pour reprendre une activité salarié.

Outre le fait que je sois en retard pour faire mes diverses déclarations (2035, annexe A et B et TVA) je souhaiterais savoir s'il me serais possible de revenir au régime spécial BNC pour la période 2013 ? (mon CA étant bien inférieur au plafond maximum)

Élément essentiel, j'ai facturé mon client en HT et TTC.

Merci pour votre aide précieuse.
répondre

(National), complexe, wdr, 24/10/2014

Bonjour,
Pour ce type de question , ne pensez vous pas que le mieux est de s'adresser à votre centre des impots ?
Au bout du compte , c'est de ce service que viendra la décision.
répondre

(84), Offre de prêt entre particulier sérieux, cameirdamie, 17/10/2014


OFFRE DE PRET
E-mail: cameirdamien@yahoo.fr
Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies.
Vous êtes à la recherche d'un prêt pour d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.
Je suis un particulier je donne des prêts allant de 1.000 à 500.000 € à toutes les personnes qui sont en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 3% par an.
Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations. merci de me contacter via

E-mail: cameirdamien@yahoo.fr
Pas Sérieux s'abstenir svp
répondre

(31), CFE et faibles revenus, audew10, 15/10/2014

Bonjour, Je suis sous le régime de l'auto-entreprise depuis 3 ans en tant que Psychologue, activité que j'exerce très partiellement en complément de mon activité salariée.
Mon revenu annuel pour cette activité est de 1390 euros, duquel je ne déduis ni frais de d'essence, ni frais de route.
Y a-t-il un plafond de revenus à partir duquel nous sommes soumis au CFE. (Je n'ai pour le moment reçu aucun avis d'imposition) Ou vais-je être soumise au minimum à payer soit 210 euros à partir de cette année? Auquel cas, je me verrai dans l'obligation d'arrêter cette activité entre les charges, les dépenses et les taxes.
Je vous remercie par avance pour votre réponse.
Cordialement
répondre

(National), CFE, wdr, 16/10/2014

Bonjour,

http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23999.xhtml

Comme c'est une taxe les renseignements les plus à jours seront obtenus aupres des services fiscaux.
répondre

(National), CFE, Moderateur a p c e, 16/10/2014

Bonjour,

Vous trouverez la réponse à votre question au lien suivant (2ème tableau) : http://www.apce.com/pid11655/les-exonerations-de-cfe.html?espace=1

Cordialement
répondre

(33), tarifs en auto-entrepreneur, corsiclash, 15/10/2014

Bonjour,
J'aurai aimé savoir si il fallait pratiquer une tarification plus attractive en auto-entrepreneur, ou si l'absence de T.V.A est déjà un gros plus pour la clientèle.
En vous remerciant.
répondre

(National), prix, wdr, 16/10/2014

Si vous travaillez pour des particuliers , ils pensent en somme totale à payer . Ils vont comparer votre facture au total TTC d'un concurrent qui serait soumis à la TVA. Vous avez donc un avantage en pratiquant les même prix puisque le concurrent va devoir rajouter la TVA. Vous pouvez même vendre plus cher ( votre prix>son prix HT) et revenir moins cher au client particulier

Si vous travaillez pour des clients entreprises, ils réciupèrent la TVA, donc ils vont comparer votre prix au prix HT de vos concurrents, vous n'avez pas d'avantage.

De manière générale, se battre sur les prix est rarement une bonne stratégie: vous récupérez les clients les plus "fatigants", vous gagnez moins et comme vous êtes petit vous ne pouvez pas faire d'économie d'échelle ( = répartir vos frais fixes sur un grand nombre de clients)
Il vaut mieux se différencier par la qualité ou le service apporté au client
répondre

(France métropolitaine), Ouvrire un point de vente, Les Fleurs Tchanquees, 11/10/2014

Bonjour à tous,
Je suis auto entrepreneur, et je fait de l'achat revente de plante, en vente sur les marchés. Je vais avoir un point de vente sur mon propre terrain, et je voudrais savoir si je peut recevoir du public et si je doit payer une taxe ou autre? comment le déclarer ou pas? Je continu dans tous les cas les marchés pour compléter les ventes!

Merci a tous.
Bien cordialement
répondre

(National), taxe, wdr, 16/10/2014

regardez http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23547.xhtml#N1008A
à calcul et base d'imposition. La partie du terrain utilisée pour la vente sera sans doute prise pour le calcul de l'assiette. Renseignez vous au centre des impots.
Pour le reste , droit de recevoir du public, demandez à la mairie, ça doit dépendre en partie du plan d'urbanisme , des accès , du voisinage etc...
répondre

(75), Questions création auto-entrepreneur, L.M., 10/10/2014

Bonjour,

J'ai quelques questions concernant l'adoption du statut d'auto-entrepreneur pour un REALISATEUR MUSICAL (c'est à dire une personne chargée de réaliser entièrement un album pour une maison de disques) :

1. Lors d'une inscription en cours d'année, le Chiffre d'Affaire pris en compte pour être Auto-Entrepreneur est Proratisé.
Or le réalisateur musical que je représente devrait toucher une grosse somme en novembre pour un projet musical commencé en aout 2013. Or ce montant sera trop élevé par rapport au CA proratisé : (32900€ x …) / 365

Il attend la signature et donc le paiement de ce projet depuis juin 2014, et ce serait vraiment dommage qu'il ne puisse pas bénéficier du statut d'auto-entrepreneur parce que la date de signature et donc de paiement est retardé de plusieurs mois…
Est-il tout de même possible de bénéficier de ce statut en expliquant la situation ?

Dans son cas, un seul paiement d'une grosse somme va être fait fin 2014, et peut être un deuxième courant 2015. Et après c'est à lui de gérer pour vivre avec cette somme durant une année ou plus.


2. En tant que réalisateur d'album est-il artisan ou profession libérale ?


3. Faut-il s’inscrire au répertoire des métiers (RM) entant qu'auto-entrepreneur ?


4. Il me semble qu'il est préférable d'opter pour le versement libératoire de l’impôt. Qu'en pensez-vous ? En choisissant cette option, le CA n'est pas pris en compte pour le calcul de impôt sur revenu, c'est bien ça ?

Le montant pris en compte pour le calcul de l'impôt est celui du CA ou bénéfice ?

Qu'est-ce qui peut être déduit du montant imposable ?


6. Comment se passe la déclaration d’affectation pour bénéficier de l'EIRL ?

Merci pour votre aide.
répondre

(National), ??, wdr, 16/10/2014

Pour toutes les questions de clacul d'impot , d'activité possible ou pas , artisan ou non et autre reglementaire allez voir des conseillers professionnels type CCI ou chambre des métiers.
Pour la rentrée d'argent, pourquoi ne pas faire reculer le paiement et la facturation à 2015 et s'inscrire au 1 janvier 2015 ? Comme ça , pas de proratisation
répondre

(33), CFE : création compte pro impôt, ADM Stress Less, 09/10/2014

Bonjour,
Pour les AE déclarés avant le 01/01/2014, avez-vous créé votre compte professionnel sur le site des impôts pour recevoir votre appel à cotisation au 15/10 ?
Qqun s'est il comment ça fonctionne véritablement ?
Merci pour vos réponses.
répondre

(34), Auto entrepreneur et gestion location saisonnière, Agnes R 34, 09/10/2014

Bonjour,
Je souhaiterai crée une micro entreprise pour exercer plusieurs activités.
La principale étant la gestion de location saisonnière d'appartements meublés.
Je souhaite gérer les locations dans leurs intégralité, dans ce cas je toucherais une commission ou fournir des prestations de type accueil des clients,ménage...
Je n'arrive pas à trouver s'il est possible d'exercer cette activité en tant qu' auto entrepreneur, certains sites disent que oui et d'autres non.

Je souhaite aussi fournir des prestations de service de type aide administrative à une entreprise puis je cumuler ces deux activités sous le statue d'auto entrepreneur ?

Ou pourrais-je trouver plus de renseignements.
Sinon comment déclarer mes revenus?

Merci de votre réponse.
répondre

(National), info, wdr, 10/10/2014

Pour vous renseigner le mieux essayer le centre de formalité des entreprises près de chez vous, à la CCI par exemple puisqu'il s'agit d'une acativité de service si je comprends bien : vos clients seraient des propriétaires et vous feriez tout le travail à leur place. Cela me semble tout à fait possible en autoentrepreneur mais encore une fois ..le CFE.
répondre

(34), merci, Agnes R 34, 10/10/2014

Merci beaucoup pour votre réponse, je vais essayer avec la CCI.
répondre

(83), AUTO ENTREPRENEUR ET ARTISTE PEINTRE DEBUTANT, ALAINDELOIN, 08/10/2014

Bonjour,

Je suis jeune retraité et en cours de création d'une boutique (tout est prêt) ;
je souhaite commercialiser des produits sur un thème bien précis, alliant produits manufacturés ,produits d'épicerie fine et créations artistiques personnelles du style reproductions d'affiches et de tableaux que je commence à créer moi même, puis je le faire dans le cadre juridique auto entrepreneur du moment que je ne vends pas mon droit à l'image et simplement les reproductions?
D'avance merci pour votre aide;
répondre

(44), auto entrepreneur a mi temps , arnoarno, 07/10/2014

bonjour ... je voudrai garder mon travail a mi temps en tant que employer et mi temps a mon compte ... est ce possible ..?? ( laveur de vitres ) ..(qu elle serait le meilleur statut ...)
répondre

(National), AE, wdr, 10/10/2014

Oui c'est possible, (si c'est le même travail que votre emploi actuel il faut sans doute avertir votre employeur : risque de concurrence, si ça n'a rien à voir pas de problème) et AE semble un régime adapté
répondre

(31), CFE exoneration, phil habitat, 06/10/2014

Sur le site de l'apce on peut lire qu'il existe une exonération permanente de la CFE pour un autoentrepreneur exercant une activité artisanale où le travail manuel est prépondérant,qui ne spécule pas sur la matière première, et dont le capital engagé est faible.
Je pose des parquets ou des cuisines, sans acheter la fourniture, avec une boite à outils, une scie et mon vehicule personnel,. Et pourtant la chambre des metiers et les impots ne comprennent pas pourquoi je serais exonéré ???
Merci pour vos temoignages
répondre

(11), chargée de développement économique, me11, 08/10/2014

Bonjour,
L'exonération permanente ne concerne que les artisans inscrit au réel. Les auto-entrepreneur ne sont pas exonérés de CET (sauf les premières années) car les services fiscaux considèrent qu'ils bénéficient d'autres avantages fiscaux.
Bon courage.
répondre

(50), aasurance publics, billou50, 26/09/2014

Bonjour,
Je me trouve dans une situation qui me pousse à me poser des questions.
Je développe des activités musicales : cours de guitare - éveil musical - chorale - animations musicales live.
Souvent c'est pour des structures ou des associations.
Un AE peut-il prendre en charge lui-même au nom de sa société ce type d'animation (je vais développer également de la formation) avec une assurance ? merci pour vos posts.
répondre

(National), ae, wdr, 26/09/2014

Bonjour,

par définition vous n'avez pas de société si vous êtes autoentrepreneur. C'est une entreprise individuelle sans statut de société. Il n'y a pas de personnalité morale, entreprise = vous.
Vous pouvez avoir des clients association, vous etes un prestataire pour eux. Attention à ne pas avoir un seul client, cela pourrait être considéré comme du salariat déguisé. Vous pouvez aussi avoir des particuliers, vous leur vendez un service : une formation.
Je crois que c'est un peu plus compliqué si vous faites des spectacles en tant que musicien par vous même
répondre

(50), prise en charge d'un groupe sous statut AE, billou50, 07/10/2014

dans le cas de particulier c'est donc possible. Il me faut une assurance sans doute?
répondre

(83), auto entrepreneur radiation, MPYTA, 24/09/2014

Bonjour, je viens d'etre radiée des listes des auto-entrepreneurs car je n'ai pas fait de chiffres d'affaires depuis mon inscription.
Je souhaiterai savoir si je peux reprendre et conserver ce statut ou si je suis tenue de prendre un autre statut. Et lequel ?
J'ai en effet une commande sérieuse qui s'est présentée dans l'accomapagnement conseils aux associations. Que dois faire ? Quelle démarche entreprendre dans les meilleurs délais. Merci beaucoup de vos réponses éclairées.
répondre

(National), inscription, wdr, 26/09/2014

Bonjour,

Je pense que vous pouvez recommencer la procédure que vous avez déjà suivie et vous réinscrire.
L'idée c'est de supprimer les gens sans activité pas de vous empêcher de travailler sous ce statut.
De toute façon si un problème se pose vous le verrez en vous inscrivant
répondre

(83), remerciements, MPYTA, 01/10/2014

Je tenais à vous remercier pour votre réponse rapide et pleine de sincérité. Je vais tenter de me réinscrire et vous tiens informé des suites.... Bien cordialement.
répondre

(National), Délai de carence, Moderateur a p c e, 29/09/2014

Bonjour,

Un auto-entrepreneur qui est radié, ne peut pas se réinscrire en tant qu'auto entrepreneur sans respecter un délai de carence allant jusqu’à la fin de l’année civile en cours et l’année suivante, s'il souhaite exercer la même activité que précédemment.
Si une nouvelle inscription est faite au Centre de formalités des entreprises pour une activité différente de celle exercée précédemment, le délai de carence ne s’applique pas dans ce cas. Il est possible immédiatement d’exercer cette nouvelle activité sous le régime de l’auto-entrepreneur.
Pour plus de précisions, nous vous invitons à vous rapprocher du RSI : http://www.rsi.fr/

Cordialement
répondre

(National), dispense de travaux d'accessibilité pour handicapé, chris2, 24/09/2014

Bonjour J'ai lu il y a qq temps que l'on pouvait demander avant la fin 2014, une dispense de travaux d'accessibilité pour handicapé.J'exerce chez moi depuis qq années et il n'est pas envisageable pour ma petite activité de me lancer dans de tels travaux si couteux. Pouvez vous me donner des infos, le texte de loi, qui contacter... Merci d'avance
répondre

(National), travaux, wdr, 26/09/2014

Je pense que ça concerne essentiellement les commerces ou services qui reçoivent du public dans leurs locaux. La CCI et la CMA doivent pouvoir vous renseigner car leurs ressortissants sont souvent soumis à cette obligation.
répondre

(National), travaux, , chris2, 27/09/2014

Merci je vais me renseigner auprès de la cdm pour en savoir plus
répondre

(69), Demande pour transformation d'un SASU en auto-entr, Candidature Spontanée, 18/09/2014

Bonjour,

J'aimerai savoir s'il est possible de transformer une SASU en un régime auto-entrepreneur ?

La société que j'ai crée ne fonctionne pas assez bien pour continuer en SASU, je dois donc modifier son statut et repasser en auto-entrepreneur pour continuer l'activité, et reprendre un job de salarié en parallèle.

Est-ce possible ? comment faire ?
répondre

(National), transformation, wdr, 26/09/2014

Non, une SASU est une société. Vous devez dissoudre la société et recréer une activité en AE.
répondre

(15), Fond de commerce pour ce qui sont dans le besoin, Didier12, 18/09/2014

Vous avez longtemps chercher un prêt,Voici une nouvelle opportunité pour relancer votre économie, Vous pouvez nous contacter pour toutes vos demande de prêt seulement avec un intérêt 2% suivis des conditions qui vous faciliterons la vie.Nous pouvons vous aider dans plusieurs domaines parmi lesquels

*Prêt Financier
* Prêt immobilier
* Prêt à l'investissement
* Prêt automobile
* Dette de consolidation
* Marge de crédit
* Deuxième hypothèque
* Rachat de crédit
* Prêt personnel

Alors si vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures,besoin de prêt n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos conditions. Pour toute autre information veuillez nous contacter

par mail : lefebvre11@outlook.fr

E-mail: lefebvre11@outlook.fr
répondre

(National), Prestation de service auprès des auto-écoles, FANOU68, 16/09/2014

Bonjour,
Avant tout, merci pour votre réponse concernant ma première question.
Concernant la prestation de service auprès des auto-écoles, l'URSAFF m'a dit que je ne pouvais pas prétendre au régime de l'auto-entrepreneur. J'ai téléphoné au service sécurité routière de la DDT qui m'a dit que je pouvais mais en tant que travailleur indépendant. J'ai également contacté la CCI qui m'a indiqué que je pouvais mais en tant que libéral. Décidemment je n'y comprends RIEN.
Si je résume:
- Pour l'URSSAF, je ne peux pas offrir des prestations de services auprès des auto-écoles car ils ont peurs d'une forme de salariat déguisée.
- Pour la CCI je peux. Dans ce cas je dépendrais du BNC mais en tant que libérale il faudrait que je cotise où? (RSI ou CIPAV). Quoiqu'il en soit, il faudrait que je m'inscrive à l'URSSAF ...
- Pour la DDT je peux mais sur une base de travailleur indépendant (quelle est la différence ?)
Je ne veux ni local, ni véhicule à double commandes. Je veux pouvoir offrir des prestations aux auto-école pour des besoins exceptionnels et ponctuels, et en toute clarté.
Je sais qu'il existe beaucoup d'auto-entrepreneurs qui offre ce genre de prestations aux auto-école. Parait-il que c'est illégal (dixit de l'URSSAF).... mais si c'est le cas, pourquoi autorise-t-on les inscriptions aux différents organismes (et notamment à l'URSSAF) ???
Donc concrètement, s'il y a une possibilité d'être auto-entrepreneur libéral prestataire de service auprès des auto-écoles ( ou travailleur indépendant, quel est la différence?), auprès de quels organismes dois m'inscrire, et où dois-je cotiser.
Comme vous pouvez le consater c'est très confus, tant sur la réglementation que dans ma tête.... MERCI POUR VOTRE PATIENCE
répondre

(National), reponse, wdr, 26/09/2014

Un travailleur indépendant, pour moi, cela ne correspond pas à une définition légale précise. En gros il est "à son compte" mais il peut être salarié de sa propre société dans certains cas. D'autres vous diront que c'est tous les non salariés , si un juriste expert passe par là .....
Un libéral , vous avez les explications là : http://www.apce.com/pid12659/liste-des-activites-liberales.html?pid=12659
Un AE cotise au RSI pour la maladie, l'URSSAF ne fait que collecter pour le compte du RSI.
Ensuite pour la retraite, il existe plusieurs dizaines de caisse de retraite , vu qu'après la guerre chaque profession a voulu sa propre sécu : la MSA pour les agriculteurs, l'ENIM pour les marins etc..tout ça c'est plus ou moins modifié depuis en particulier les RSI a regroupé artisans et commerçants mais pour les professions libérales il y a toujours la CIPAV qui gère la retraite de certaines professions . Liste ici :
www.lautoentrepreneur.fr/images/10_Liste_CIPAV.pdf
Les autres "indépendants" dépendent du RSI pour la retraite.
(si vous trouvez ça compliqué , c'est normal on est en France , pays roi des complications administratives et encore on va vous dire qu'on fait du choc de simplification au niveau de l'Etat)

En résumé, pour moi, vous pouvez vous inscrire comme AE et chercher des clients = les auto ecoles. Le risque si vous n'avez qu'un seul client, c'est que l'URSSAF lui tombe dessus et requalifie en contrat de travail les relations que vous avez avec votre auto école cliente. Pour elle ça peut couter cher : amendes, paiement des charges salariales et patronales, indemnités de licenciement si elle ne vous garde pas en salarié. Pour vous , peu de conséquence mais vous serez grillé dans le coin auprès des auto écoles.
Il vous faut donc plusieurs auto-écoles clientes et intervenir pour elles plutot en dépannage que sur une base régulière. L'URSSAF risque de venir inspecter vos clients
répondre

(National), suite, wdr, 26/09/2014

Je pense que l'URSSAF est confrontée à ce type de salariat déguisé et il est probable qu'il y a eu des instructions nationales pour faire attention sur les professions sensibles. Il est possible qu'il essaient de décourager les gens qui viennent leur demander des renseignements, même si légalement c'est possible. Ça se comprend car poussé à fond , il n' y aurait plus de moniteur salarié, on peut les "obliger" à s'inscrire en AE, ça coute moins cher qu'un salarié en charge, on peut s'en séparer quand on veut sans indemnité, les faire travailler à n'importe quels horaires etc....Et regardez peut être aussi les assurances, seriez vous couverte par l'assurance de l'auto-école en cas d'accident par rapport à votre responsabilité ?
répondre

(06), Charges d'Auto-Entrepreneur - Basculées Après?, delphchou, 15/09/2014

Bonjour,

Il semblerait que l'on peut garder nos factures / dépenses (ordi, site web, charte graphique, etc...) que l'on a eu lors de notre démarrage et les basculées dans notre société à sa création si on met une clause dans notre contrat de société.
Est-ce vrai?
En vous remerciant,
D.
répondre

(84), Transfert charges autoentrepreneur vers société, CharlesT, 17/09/2014

Bonjour,
cela aurait pu être possible si l'activité n'avait pas démarrée. En effet, il est tout à fait normal et courant qu'un futur associé qui avance des frais soit remboursé par la société et que celle-ci passe ces dépenses en charge.
Dans votre situation, c'est différent. Juridiquement, votre activité existe déjà en entreprise individuelle, et il va y avoir un transfert de fonds de commerce vers une nouvelle société. Donc la future société n'a pas à prendre en charge des frais liés à l'ancienne activité en entreprise individuelle, et vis à vis des impôts ces charges ne peuvent pas être déductibles.
Par contre, puisqu'il s'agit d'un transfert de fonds de commerce, vous pouvez (et vous êtes même censé!) donner une valeur au fonds de commerce (stocks, matériel, clientèle, etc..). Vous pouvez ainsi vous faire rembourser une partie de vos investissements par la société, et celle-ci pourra déduire tout ou partie du montant. En contrepartie, cela peut générer des plus-values, qui seront exonérables ou pas selon votre situation... Pour avoir une vision plus précise de votre situation et des possibilités, tournez vous vers un expert-comptable.
Cordialement,
Charles T
Conseiller CERFRANCE
répondre

(80), Quelle assurance pour mon activité de e-commerce ?, sophie linen, 12/09/2014

Bonjour,

Je m'appelle Sophie, j'ai 30 ans. Auto-entrepreneuse, je développe mon activité de e-commerce ( ligne de prêt-à-porter féminin à base de fibres naturelles). J'aimerais avoir des retours d'expérience, et des conseils notamment sur le choix de mon assurance. J'ai vu que la MACIF proposait une assurance auto-entrepreneur pour 94,50 euros TTC/an. Savz-vous ce qu'il est préférable de choisir pour couvrir les risques professionels, spécialement, pour la vente en ligne ? merci de vos retours,
Sophie
répondre

(National), Monitrice auto-école, besoin d'infos !!!, FANOU68, 10/09/2014

Je enseignante de la conduite diplômée, et je voudrais savoir s'il m'est possible d'offrir des prestations de services auprès des auto-écoles en tant qu'auto-entrepreneur ?
Certains disent que c'est possible, et d'autres me disent que c'est interdit. Qui croire ?
Merci de bien vouloir me répondre, j'ai besoin d'une réponse urgente !!
répondre

(National), moniteur, wdr, 15/09/2014

Il y a effectivement des info contradictoires :

https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/devenir-moniteur-auto-ecole/


http://unidec.org/wp-content/uploads/2012/10/Les-auto-entrepreneurs-dans-les-auto-écoles-.pdf

Je dirais que c'est possible mais , comme pour tous les auto-entrepreneurs, si vous travaillez pour une seule école, celle-ci risque la requalification en salariat déguisé. Il faudrait que vous ayez plusieurs écoles clientes.
répondre

(National), indémnités journalières, tifounette, 07/09/2014

Suite à un problème de santé , j'ai dû m'arrêter pendant un mois et j'ai perçu de mon assurance Revenus Pro des indemnités journalières. Dois je inclure le montant de ces indemnités dans mon chiffre d'affaire, vue que je suis auto entrepreneur ?
Merci de vos réponses.
répondre

(National), info, wdr, 15/09/2014

Le mieux est de poser la question au centre des impots et au RSI, éventuellement à votre assureur également à qui on a déjà dû poser la question.
répondre

(National), CHOISIR DE TRANSFORMER EURL EN SASU, TNSAPUI77, 05/09/2014

Liquider sa retraite et continuer la eurl transformée en SASU
ne pas prendre de salaire puisque je toucherais ma retraite et serais couverts en protection sociale
Ne prendre que des dividendes pour être moins taxés.
Le COÜT DE LA TRANSFORMATION EURL VERS SASU EST IL INTERRESSANT
répondre

(68), véhicule de transport avec chauffeur, ulysse68, 29/08/2014

Bsr,actuellement je suis au régime local de la sécurité sociale et en A.L.D. (affection longue durée).Si j'ouvre mon auto-entreprise je serais forcément au R.S.I.Comment serais-je remboursé en cas de traitement lourd et d'hospitalisation? Jai déja une mutuelle complémentaire
répondre

(National), maladie, wdr, 15/09/2014

Pourquoi ne pas demander au RSI directement. Allez vous prendre une décision qui peut avoir des conséquences importantes sur la base d'une réponse anonyme dans un forum ?
répondre

(75), SIE compétent, Logelbach, 28/08/2014

Auto entrepreneur j exerce à mon domicile personnel a Paris. Je déménage en banlieue 92 mais je souhaite être toujours être domicilié à Paris dans un centre de domiciliation pour conserver une adresse professionnelle à Paris dans le même arrondissement.

Vais je conserver le même sie ou dois je faire mes déclarations professionnelles au sie de ma nouvelle adresse personnelle.

Merci de votre contribution
répondre

(National), Vivre en France Exercer en Angleterre, irish19, 27/08/2014

Est-il possible, pour un français résidant en France, de créer une auto entreprise (donc basée en France) et d'exercer 100% de son activité en Angleterre à raison de d'une cinquantaine de jours disséminés dans l'année ?
PS : Je suis également Fonctionnaire
répondre

(33), chiffre d'affaire, schimano, 26/08/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir exactement ce que l'on appelle par chiffre d'affaire de l'auto-entrepreneur ?
J'ai le titre de "Relation clientèle" , j'espère toucher des commissions mais aussi je vais avoir des frais de fonctionnement ( frais kilométriques,Restaurants etc..) que je vais facturer à mes commanditaires .
Dois-je les inclure dans mon CA ?
Si c'est le cas , ce statut ne savèrerait pas rentable pour moi ?
Est ce que quelqu'un qui serait peut-être dans mon cas ou l'a été pourrait me conseiller sur un statut mieux adapté ?
A savoir que je suis retraité et que je cherche simplement un complément de retraite et non un salaire .
Merci beaucoup pour votre aide.
Bien cordialement
répondre

(National), beurre et argent du beurre, wdr, 15/09/2014

Est qu'un commerçant autoentrepreneur n'a pas de frais (par exemple acheter les marchandises qu'il revend?) Son CA c'est la somme de ce qu'il vend, il ne va pas retirer ses achats.
A priori, c'est pareil pour vous, CA = total facturé à vos clients.
Je pense que votre activité s'appelle agent commercial, je crois qu'il y a des éléments spécifiques, renseignez vous avant.
Commencez par http://www.apce.com/pid597/agent-commercial.html?pid=597
répondre

(National), aides financières, Bati, 21/08/2014

Bonjour,

J'ai 23 ans, je souhaiterai créer ma propre entreprise en France. Actuellement, j'étudie la faisabilité de mon projet et je me trouve confronter à différents problèmes et questions.

En effet, je veux créer ma propre entreprise de réalisations d'esquisse et que nous vendrons aux entrepreneurs. Ceci concerne le secteur du textile, bedding, wallpaper. L'activité serait lié à l'international.

- Tout d'abord, je voulais savoir si le gouvernement aidait les entrepreneurs par exemple pour trouver un local et le louer à un prix très raisonnable dans des villes ou zones industriel qu'ils souhaitent développer en France, car je sais que ceci se fait dans certains pays d'Europe ?
Le gouvernement alloue-t-il des subventions ?

- Selon la structure juridique que je souhaite, j'opterai pour l'EIRL, ce qui permet de différencier patrimoine personnel et professionnel, je voulais savoir si je pouvais avoir plusieurs comptes bancaires liés aux différents payement qui me seront effectués de la part des clients qui peuvent être européens, américains, japonais, chinois et coréen ?

- concernant les normes réglementaires en ce qui concerne la sécurité, l'électricité, l'eau... etc, savez-vous où l'on peut trouver des fiches ou documents expliquant les aménagements qui doivent être fait dans le local ?

- enfin, existe-t-il pour les entreprises consommant un certains nombre de kilowatt en électricité des avantages comme en Allemagne ? En Allemagne, au dessus d'une certaines consommation, les entrepreneurs payent un prix très attractifs comparé aux autres.
Vous remerciant par avance des informations que vous pourrez m'apporter, vos conseils en création d'entreprise et certainement de me parler de certains éléments dont je n'ai pas encore conscience ou non pris en compte.

Merci

Baptiste.
répondre

(National), creation, wdr, 15/09/2014

Pourquoi un local pour des esquisses ? Le mieux est d'aller voir le service Developpement économique des collectivités près de chez vous (ville, metropole, région) qui vous renseigneront
A priori, une banque peut encaisser des paiements du monde entier, après, il y a des frais , il faut négocier et comparer avec la concurrence. Mais rien n'empeche une entreprise ou un particulier d'avoir plusieurs comptes bancaires, c'est juste compliqué et attention à la réglementation et à la suspicion de fraude

Je vous conseille d'aller rencontrer les organismes d’aide à la création d'entreprise de chez vous , type CCI, Boutiques de Gestions etc... Il doit y avoir un onglet "qui peut vous aider" sur la page du site APCE
répondre

(06), ACCRE, Lyli, 14/08/2014

Bonjour
je suis AE depuis fin novembre 2013, j'ai créer mon statut via un site internet payant qui était censé se charger de l'administrative, j'avais mentionné l'ACCRE dans la déclaration de début mais je ne sais pas si c'est le site qui s'en ai occupé ou si c'était a moi de monter un dossier? du coup je sais pas si j'ai l'ACCRE, je pense pas! j'ai du mal m'y prendre, désinformé.... comment savoir si on a l'ACCRE?? au cas ou je ne l'ai pas est ce possible de la demander maintenant? Merci
répondre

(34), accre, laetcam, 15/09/2014

il faut te renseigner auprès de pole emploi, mais c'est peut être un peu tard maintenant.
répondre

(84), Quel taux de charge ?, tneveu, 13/08/2014

Bonjour,
une question à laquelle je ne trouve pas de réponse concernant la fiscalité de l'autoentrepreneur sur des opérations industrielles.

Par exemple, si j'achète un produit ou des matières premières pour un montant de 10, que je passe quelques heures à les travailler pour en faire un produit fini que je vend 100. Quel taux de charge s'applique ? 14,1% pour de la vente de marchandise ou alors 24,6% de prestation de service vu que l'essentiel (90%) c'est de la main d'oeuvre ?
répondre

(International), reponse, wdr, 15/09/2014

Tout est sur le site officiel http://www.lautoentrepreneur.fr/
Je pense que vous avez une activité artisanale et pas industrielle, allez vous renseigner aupres de la chambre des métiers de votre ville. Si vraiment c'est industriel allez voir la CCI mais une industrie en autoentrepreneur c'est de la tres petite industrie ....
répondre

(69), Activité éligible, dom61, 12/08/2014

Bonjour,
J'envisage m'installer en qualité de mandataire judiciaire à la protection des majeurs.
Cette activité est-elle éligible au statut d'auto-entrepreneur ?
Merci
répondre

(67), AE à la fois "artisan" et "libéral", Laurent S., 12/08/2014

Bonjour,

je suis sur le point de créer une activité de services informatiques divers en tant qu'auto-entrepreneur (en micro-entreprise et micro-social).

Je m'interroge sur la manière de procéder lorsque lesdits services relèvent de plusieurs CFE ?

Je m'explique : je proposerai d'une part l'installation et maintenance de postes et parcs informatiques, réseaux...
Je comprends bien que ceci m'obligera à m'immatriculer comme "artisan" à la CMA, même si ce n'est pas ma seule activité, ni même la principale (ce qui sera dur à prédire, et dépendra certainement des périodes)

Mais j'aurai d'autre part également des activités considérées comme "libérales", telles le développement d'applications "métier" sur mesure et de sites internet, l'infographisme (essentiellement lié aux précédentes), et notamment la formation (informatique, bureautique, applis "métier"...) car je compte demander un n° de formateur pour que mes clients puissent financer avec leurs budgets adhoc.

Ma question est donc : comment devrais-je m'acquiter des différentes cotisations ?
Si je m'inscris à la CMA, devrais-je faire d'autres démarches pour les prestations "libérales" ?
Je pense entre autres au taux de cotisation et d'imposition différents, et à l'organisme retraite qui ne serait plus le RSI directement.
Ou bien suis-je considéré comme "artisan" une fois pour toutes ?

Question sous-jacente : BIC ou BNC ? ou les deux (donc 2 taux, 2 déclarations) ?

Une autre question : que se passe-t-il si pour une installation (ou réparation), je dois acheter du matériel que je refacture au client ?
Cela relève-t-il du cas "Exercice d'activités mixtes" évoqué ici : http://www.apce.com/pid1079/regime-micro-entreprise.html?espace=3 ?

Merci d'avance pour tous les éclaircissements que vous pourrez m'apporter.

Cordialement,
Laurent
répondre

(78), Formation ponctuelle, Sérénity's, 11/08/2014

Bonjour,
On m'a demandée de former pour une journée des personnes dans mon domaine d'activité.
Cette expérience ne se renouvellera peut-être jamais.
Est-ce que je peux le faire ?
Dois-je faire des démarches particulières ou suis-je en droit de le faire en tant qu'AE simplement ?
Merci de votre réponse.
répondre

(44), creation, katenlino, 06/08/2014

Bonjour,
je suis agent territorial, et j ai une passion , la peinture!
je souhaite les commercialiser et pense creer mon auto entreprise...
c'est un projet fastidieux ....
si certaines personnes sont passé par ce chemin , les parcours m interressent
répondre

(76), MDA, louxor20, 24/08/2014

Bonjour
Je suis aussi dans cette optique, créer des tableaux, unique et ensuite les vendre auprès de particuliers sur le net. Apparement il faut s'affilié auprès de la Maison des Artistes. On ne peux avoir le satut d'autoi entrepreneur .... J'ai visité le site de la MDA mais j'attends des réponses de leur part ...
PAr contre, vous êtes fonctionnaire, il faut demander l'autorisation de l'Administration. Chose que je dois aussi effectuer de mon côté, je suis également fonctionnaire !!!!
répondre

(35), Après rupture conventionnelle et déjà AE ?, Alkyss, 04/08/2014

Bonjour, je viens écrire ce message car même en lisant les démarches qui correspondent à des profils types, je suis un peu perdu.

Je viens de rompre un CDI par une rupture conventionnelle.
Je suis inscrit en tant qu'auto-entrepreneur depuis 2009 et compte me consacrer maintenant à cette activité à temps plein.

J'ai lu à droite et à gauche que l'on a le choix concernant les indemnités chômage.

Soit les débloquer en "capital d'entreprise" en deux fois si je ne me trompe ?
Soit se les faire payer en compensation du Chiffre d'affaire mensuel ou trimestriel ?

Je suis un peu perdu en fait.

Je viens juste de m'inscrire sur le site de Pôle emploi. Ils ne m'ont pas demandé une seule fois dans leur questionnaire si j'étais inscrit en AE...
Ils pensent donc selon leurs fichier que je recherche un emploi à temps complet.


> Qu'elles démarches dois-je entreprendre pour bénéficier de mes allocations chômage ? Il tau tque je fasse une demande d'Accre ?
> Que ce passe-t-il si je parviens a déclouer mes assedic en capital ? Il faut justifier de toutes factures d'entreprise j'imagine ? On dispose pas de la sommes sans conditions (?)
> Comment cela ce passe si je choisi de me faire payer mes assedic mensuellement sur 2 ans ?


Ai-je droit à d'autres aides ? Apparemment j'ai lu qu'il y en avait d'autres mais je ne voudrais pas contracter de prêt pour un capital.

Merci à vous pour vos futures réponses et votre précieuse aide.
répondre

(National), indemnité, wdr, 15/09/2014

Je pense que vous confondez avec l'aide de Pole Emploi pour les créateurs d'entreprise (capital ou indemnité). Comme vous avez déjà créé , vous n’êtes plus créateur.
ACCRE, c'est aussi pour les créateurs.

Vous pouvez faire le naïf et demander à votre conseiller ce qui se passe si vous créez une entreprise. Par contre , s'il s'aperçoit que vous avez une activité professionnelle existante (même sans CA ou très faible), ça doit compliquer votre indemnisation chomage ! Les joies du système administratif français !
répondre

(National), declaration controlee 2035, ACHILE, 04/08/2014

Le régime micro entreprise (BNC) + option déclaration contrôlée 2035 est possible.
Le régime autoentrepreneur + option déclaration contrôlée 2035, est-ce possible?
répondre

(France métropolitaine), Besoin d'aide delais Accre, julien9587, 02/08/2014

Bonjour gros besoin d'aide.

ayant ouvert mon compte auto entrepreneur en mars mais sur un faux site m'ayant piraté mes données bancaire. J'ai complètement oublié de m'inscrire a l'appec a cause de ses soucis (un grosse somme ma été prélevé rendez vous a la banque...) je viens de trouver mon premier client il y a 1 mois est ce possible de demander l'appec ? ? ? je suis bénéficiaire du RSA et âge de 26 ans. cela me pemettrais enfin de vivre de sortir du RSA et de la galère...

Bon week end a tous
répondre

(54), Réponse pour ACCRE, ELAIF, 04/08/2014

Bonjour,
C'est quoi l'appec?
Si vous voulez bénéficier de l'ACCRE, vous avez jusqu'à 45 jours après le dépôt de la déclaration de création de votre entreprise.
Dans votre cas, c'est trop tard.
Renseignez-vous auprès du CFE dont vous dépendez ou de l'URSAF.
Cordialement,
répondre

(07), aide, financements, subventions, sb33, 01/08/2014

Bonjour,
Je souhaite crée mon entreprise je suis bien avancer dans mon projet, j'ai aussi quasiment la moitie du financement de mon projet (c'est un apport personnel) par contre pour l'autre moitié du financement je ne sais pas comment faire pour l'obtenir car les banques traditionnelles ne veulent pas me suivirent en effet suite à une erreur de parcours dans mon passer j'ai été ficher à la banque de France mais aujourd'hui je bénéficie d'un effacement de dettes (mais toujours ficher à la banque de France !)
Existe-il des solutions pour les personnes comme moi qui souhaitent rebondir et prendre les choses en main ?
Merci par avance pour toutes vos réponses
répondre

(54), Micro-crédit, ELAIF, 04/08/2014

Bonjour,
Je vous conseille d'aller voir l'ADIE, organisme de micro-crédit.
Cordialement,
répondre

(44), Réponse à sb33, EUREKA44, 27/08/2014

Bonjour,
Renseignez-vous auprès de l'ADIe - OSEO - France initiative
Cordialement
répondre

(07), comment déclarer mon future chiffre d'affaire ?, sloua33, 01/08/2014

Bonjour
Je me pose une question et n'arrive pas à trouver la réponse !
En fait je souhaite ouvrir une boutique-institut oriental.
Le truc c'est que je ne sais pas comment déclarer mon future chiffre d'affaire car j'offre un service avec l'institut et en même temps je commercialise de la marchandise avec le côté boutique.
Sachant que que dans chaque secteur il y a une limite à ne pas dépasser en tant qu'auto entrepreneur.
Alors si vous avez la réponse merci beaucoup d'avance de m'aider !
répondre

(National), accre et regime autoentrepreneur, ACHILE, 01/08/2014

Je constate que l'obtention de l'accre est postérieure à la création d'une entreprise .Or je ne vois pas l’intérêt au départ de me mettre au régime autoentrepreneur si je ne suis pas certain d'obtenir l'accre. Bon raisonnement ? Conséquence, j'hésite à m'adresser au CFE
répondre

(National), autant ne pas créer, wdr, 01/08/2014

L'ACCRE ne dure qu'un an, si votre projet ne permet pas de payer les charges sociales autant ne pas créer, car vous serez de toute façon obligé d’arrêter dans un an.
Donc , je dirais mauvais raisonnement.
Ca veut dire que dans vos prix, il faut incorporer le taux de charges AE dont vous relevez dès le début. Si vous arrivez à vendre, l'ACCRE est un coup de pouce qui vous permet de gagner un peu plus par vente pendant le temps où vous développez votre activité.
Si vous n'arrivez à vendre que parce que vos prix sont calculés sans charges sociales, ce n'est pas viable.
Du coup en poussant le raisonnement : si vous arrivez à vendre avec le prix "normal" et vous n'avez pas l'ACCRE : pas très grave, tout roule !

En plus ,si c'est un projet qui casse les prix et ne tient qu'un an vous contribuez à fausser les marchés et à créer des difficultés pour les autres AE et entreprises
répondre

(67), Suis éligible au statut d'AE?, CompuTux, 23/07/2014

Hello tout le monde !

Je désire créer, tester, et développer ma capacité à entreprendre. Je désire monter une affaire de services informatiques dont :

- prestations de dépannage informatique
- prestations de formations en informatique et mathématiques appliquées
- créations de site internet
- prestations de développements d'applications informatiques

Je suis cependant dans un cas un peu particulier car je suis reconnu travailleur handicapé par la MDPH et inscrit comme étudiant en formation continue à l'université.

Est ce que le statut d'AE me conviendrait?

Quelqu'un peut il m'aider svp?

Très cordialement.
répondre

(National), pourqouoi pas ?, wdr, 01/08/2014

Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi le REGIME (et non le statut) d'AE ne conviendrait pas. Ce n'est pas un statut , un AE est une entreprise individuelle comme les millions d'autres qui existent. Ce sont les modalités de calcul et de règlement des charges sociales et éventuelleement de l'impot sur le revenu qui sont spécifiques.
Le mieux est d'aller à une réunion d'information générale sur l'AE organisée près de chez vous par les organismes d'accompagnement à la création d'entreprise (type CCI, Boutiques de gestion etc...) pour bien comprendre le régime et poser vos questions.
Je pense que les organismes dédiés à l'aide à l'emploi des handicapés peuvent aussi vous renseigner et peut être même vous subventionner pour une aide au démarrage
répondre

(67), Ok, CompuTux, 01/08/2014

Merci beaucoup pour cette réponse développée.

J'ai contacté CAP EMPLOI qui vont m'aider et m'orienter vers un organisme d'accompagnement de porteurs de projets de création d'entreprise en situation de handicap.
répondre

(National), super, wdr, 01/08/2014

Un organisme spécialisé est bien pour vous donner des info spécialisées. maintenant , une création d'entreprise c'est pareil pour tout le monde, attention donc à la compétence des accompagnateurs dans le domaine de la création. Je pense que les réseaux généralistes voient passer plus de projets, ils peuvent avoir une vision plus large des marchés et de la concurrence, il ne faut pas hésiter à demander plusieurs conseils et à faire évaluer votre projet par le maximum de monde. Après c'est le créateur qui décide et pas le conseiller.
répondre

(974), Bénéficier d'une éxonération de charge outre mer, Nigalawe, 23/07/2014

Bonjour,

Je suis auto entrpreneur depuis 2 ans, enregistré à la chambre des métiers du nord pas de calais. Je pars vivre à la réunion, est ce que je peux bénéficier de l'éxonération ou allégement de charge applicable dans les dom tom?
Si oui comment procéder?

Merci.
Cordialement.
répondre

(93), Conciergerie d'entreprise, yiyitte, 20/07/2014

Bonsoir,
je souhaite créer une conciergerie d'entreprise, et je suis une débutante,
Merci de vos conseils.
Yiyitte
répondre

(National), s'informer, wdr, 01/08/2014

Aller travailler dans une conciergerie existante pour voisr comment ça marche de l'intérieur.
Si vous êtes demandeuse d'emploi, il y a des dispositifs qui vous permettent de le faire un temps court sans que cela coute à l'entreprise.
Sinon , au minimum, discuter avec des gens qui ont monté ce type d'entreprise. par exemple , vous pouvez aller dans une ville éloignée pour éviter qu'ils ne répondent pas par peur de la concurrence.
"Bonjour, je suis x, je veux monter une boite comme la votre dans telle ville , est que vous pourriez m'expliquer les difficultés principales que vous avez réussi à surmonter etc...." . Généralement, les créateurs aiment bien parler de leur "bébé" et de leur parcours .
Il y a peut être sur le site APCE une fiche sur ce sujet aussi.
répondre

(95), Accre et interimaire Chaumeur , Antonov, 16/07/2014

Bonjour,
je suis passé a la CMA hier et ils m'ont sortis que pour avoir l'accre je ne pouvais pas etre chaumeur et interimaire, pour obtenir l'accre ils m'ont dis, RSA, Zus, salarié en CDI a mi-temps qui est Zus..
Si je choisi de prendre l'accre, il mettrait mon activté de AE en principale, ok je suis en interim mais je bosse entre 100 et 160heures tout les mois. je ne tiens pas a perdre mes droits que j'ai et changer de régime. je prefere rester au regime general.
y a t'il une solution pour mon cas, ou on favorise certains cas, plus que d'autre je suis au chomage depuis janvier 2013 ..
merci pour vos réponses.
une autre question, ils m'ont aussi dis que depuis le 19juin 2014 il faut avoir fait le stage entreprendre de la CMA ou cci (je les fais il y a 14ans mais je trouve plus mon passeport entreprendre, j'en ai fais une demande a la cci mais ils ont pas l'air tres sur de pouvoir en faire un duplicata.
Est-ce vraiment obligatoire pour creer sont activités.
merci beaucoup.
répondre

(95), obligation d avertir l employeur, fafebat&deco, 13/07/2014

bonjour, je vais dans un futur proche me mettre en auto entrepreneur tous en restant chez mon employeur. biensure hors des horaires de mon travail avec cet employeur.Voici l article qui ce trouve sur mon contrat de travail(obligations de discrétion,durant l éxecution du présent contrat a ne pas avoir d activité professionnelle susceptible de concurrencer celle de mon entreprise article L324-2 du code de travail)a votre avis que dois je faire , merci de vos réponse
répondre

(59), Auto entrepreneur, DJARNAUD, 18/07/2014

Tout dépend de l'activité que vous souhaitez effectuer en tant qu'auto entrepreneur. S'il s'agit d'une activité similaire à celle que vous exercez en tant que salarié, je pense que votre employeur refusera.
répondre

(95), (95), obligation d avertir l employeur, fafebat&de, fafebat&deco, 20/07/2014

bonjour oui c est la meme activité,
répondre

(59), auto entrepreneur, DJARNAUD, 21/07/2014

Je vous conseil d'en discuter avec votre employeur afin d'éviter tout préjudice.
répondre

(95), obligation d avertir l employeur, fafebat&deco, 22/07/2014

merci de votre sincerité,je vais suivre votre conseil.je vais lui en toucher de mot apres les vacances.a bientot
répondre

(69), RSI & CIPAV : je suis perdue !, CatCat26, 08/07/2014

Bonjour,

Je souhaite m’inscrire en tant qu'AE mais je m'interroge sur le fait de dépendre de la CIPAV (je suis rédactrice web/chargée de communication). Pourquoi faut-il cotiser aux 2 alors que les artisans/commerçants ne cotisent qu'au RSI ?
On m'a mis en garde en me disant que si je dépendais de la CIPAV il me fallait faire très attention car je paierais beaucoup plus de charges...
Est-ce vrai ?
Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur ce point ?
Merci d'avance
Charlotte
répondre

(National), Précision, Moderateur a p c e, 11/07/2014

Bonjour,

Vous ne cotiserez qu'une fois. Vous allez simplement dépendre de la CIPAV au titre de la retraite et du RSI au titre de la santé, contrairement aux commerçants et aux artisans qui relèvent uniquement du RSI.

Pour réaliser une simulation : http://www.apce.com/pid11436/calculatrice-de-charges-ae.html?espace=1&xtor=EPR-2-[Lettre_bi_19]-20101102-[Nouvt-Calculatrice-Lien1]

Cordialement,
répondre

(57), Vie étudiante + créer une entreprise ?, AsmaS, 03/07/2014

Bonjour,

Je suis actuellement étudiante à l'université et je prévois en septembre de partir à l'étranger pour une période de 5 à 6 mois pour les études. J'aimerais mettre à l'oeuvre mon projet mais je me demande si c'est le bon moment pour se lancer étant donné que je ne serais pas stable ? Qu'en pensez-vous ?
Dois je profiter de mon déplacement à l'étranger pour commencer à faire mon business plan ? D'ici 6 mois, les données peuvent être obsolètes!

Merci d'avance pour vos réponses
répondre

(70), projet, BGBESAN, 05/07/2014

Bonjour, un projet de création se travaille et il faut un peu de temps pour celà,profitez de votre déplacement pour réfléchir au projet et faites vous accompagner par une structure en rentrant
bonne continuation
répondre

(National), plan?, wdr, 01/08/2014

Bonjour,
Si vous devez faire un BP, c'est sans doute une activité qui ne correspond pas au régime AE.
Je pense qu'il est toujours bon de faire des tests marchés, pour ça le régime AE est intéressant même sur une période courte. Vous en tirerez sans doute beaucoup d'info qui vous permettront de monter des prévisions beaucoup plus réalistes pendant que vous serez à l'étranger et de démarrer une "vraie" entreprise au retour.
Des données obsolètes en 6 mois dans le cadre d'une petite activité, à part la vente de gadget qui correpondent à un buzz très temporaire , je ne vois pas trop ?? Le problème de démarrage c'est généralement pas les grandes tendances internationales du marché mais l'efficacité commerciale
répondre

(National), autoentrepreneur et AE extra en restauration, phlgg, 03/07/2014

je suis AE sur une buvette-snack saisonnière et souhaiterai pouvoir faire travailler en extra de restauration un autre autoentrepreneur.
Est-ce possible, si son activité est du type services aux entreprises ?
N'y aura t-il pas de requalification en contrat de travail déguisé ?
je ne trouve pas de texte de règlementation à ce sujet.
Merci pour vos réponses et conseils.
répondre

(59), AE, DJARNAUD, 08/07/2014

Oui cela est possible de l'embaucher. Cela risque d'être considéré comme un contrat de travail déguisé si vous êtes son seul client , autrement dit s'il n'y a que vous qui l'embauchez.
Une autre solution pourrait être de le rémunéré sous forme de CESU.
répondre

(75), Quelle forme juridique pour on entreprise, durandque, 30/06/2014

Bonjour,

Je souhaite créer une entreprise avec un amis mais nous hésitons actuellement sur la forme juridique à prendre.
Nous sommes 2 jeunes diplômés en cdi depuis 1 an et nous souhaitons créer une entreprise en sus de notre activité professionnelle.

Dans un premier temps, nous voulons tester notre projet et donc le chiffre d'affaire ne sera pas énorme.
Aussi le régime auto-entrepreneur avait l'air de convenir à notre besoin mais peut-on être 2 sous ce régime dans une même entité.

Ou doit-on passer par une SARL

Merci d'avance pour votre aide
répondre

(59), Forme juridique, DJARNAUD, 08/07/2014

Bonjour,

Tout d'abord sachez qu'il n'est pas possible d'être deux dans une auto-entreprise.
Il faudrait plus d'éléments pour savoir quelle structure vous conseillez. Je vous suggére de rencontrer un conseiller en création d'un organisme d'accompagnement.
répondre

(44), Information régime Auto-Entrepreneur, HyKeL44, 29/06/2014

Bonjour .

Je souhaiterais me lancer dans la réparation de téléphone/tablette et je pense que le statut d'auto entrepreneur convient bien .

Cependant et concernant la TVA , il y a certaines choses que je ne comprend pas .

Pour effectuer ma réparation , je vais devoir commander une pièce que je vais payer TTC , et lorsque ma réparation sera effectué , je facturerai une main d'oeuvre au client final TTC aussi .

Si je comprends pas , la tva pour ma pièce détaché je dois la payer mais la tva que j'applique à mon client final je ne la récupère pas ? j'avoua ne pas trop saisir .

Cordialement
répondre

(59), TVA, DJARNAUD, 08/07/2014

Bonjour,

Contrairement à ce que vous pensez, ne pas être assujetti à la tva est plus avantageux lorsque le client est un particulier.
Je vous explique:

Dans le cas où vous êtes soumis à la TVA:
Vous achetez HT à100 donc en TTC a 120
Vous vendez par exemple a 200 HT soit 240 TTC
votre marge est donc de 200-100=100 de marge

Dans le cas ou vous n'êtes pas soumis à TVA (cas de l'auto entrepreneur)
Pour un produit équivalent à celui expliqué précédemment, vous achetez a 120, vous revendez a 240 (pour un particulier) 240
votre marge est donc de 240-120=120
répondre

(13), A l'étranger ?, Ydoll, 22/09/2014

Et dans le cas ou l'on achète des produits à l'étranger ?
Comment cela se passe ?
répondre

(59), TVA, DJARNAUD, 28/09/2014

Tout dépend du montant de vos achats à l'étranger (je parle ici dans le cas où vous achetez dans un pays membres de l'UE).
Si vous achetez pour moins de 10 000€ par an, vous payez la TTC, avec la TVA du pays concerné.Si vous achetez 100€ de produit HT en Belgique, vous payerez donc 121€ (21% de TVA en Belgique).
Par contre si vous achetez pour plus de 10 000€ par an, dans ce cs vous devez demander un numéro de TVA et vous serez assujetti à la TVA comme les sociétés.
répondre

(National), a particulier et/ou professionnel, COR.BEN, 29/06/2014

bonjour a tous,

je suis auto entrepreneur et je voudrais savoir si je peut en tant que prestataire de service a la personne déclaré au sap je pouvait travailler pour un particulier comme un professionnel ou alors suis-je cantonné a travailler uniquement pour les particuliers
répondre

(59), SAP, DJARNAUD, 08/07/2014

Bonjour,


Vous ne pourrez pas obtenir l’agrément simple en exerçant en plus de votre activité de service à la personne une autre activité qui n’entre pas dans la liste des services agréés.



répondre

(59), Cumul autoentreprise et SASU pour la même activité, anou, 29/06/2014

Bonjour actuellement en autoentreprise, je vais dépasser le chiffre d'affaire.

Je cherche une solution pour gérer cela et ne pas aller trop vite dans le développement de mon activité.

J'ai repéré qu'il est possible de cumuler l'autoentreprise avec la création d'une SASU.

Pouvez vous éclairer ma lanterne sur les points suivants:
Est il possible de créer pour les mêmes prestations de services que son auto enterprise une SASU ? (proposant la même activité)
répondre

(National), complication, wdr, 01/08/2014

Bonjour,
Vous recherchez sans doute une optimisation pour payer le moins de charges sociales possible. Dans le cadre d'une activité qui marche bien , je suppose, je ne me compliquerais la vie avec des systèmes branlants à la limite de la légalité. Allez plutôt voir un conseiller pro (type CCI, CMA, autres réseaux....) qui sera ravi de voir quelqu'un sur la voie du développement et vous aidera à batir un projet solide. Il vaut mieux se concentrer sur une accélération de la croissance (embauche ? marketing plus pro ? partenariat ? ...) avec des regards extérieurs que sur : je mets le max de CA dans mon AE et 2498, 50 € de CA supplémentaire dans ma SASU !!
répondre

(59), ACCRE, DJARNAUD, 08/07/2014

Bonjour,

la société a t-elle était mise en "attente d'activité"?

Cordialement
répondre

(National), travail à 2, wdr, 01/08/2014

Un peut être entrepreneur (regime AE) et l'autre salarié mais ce n'est pas intéressant sauf peut être si le salarié travaille très peu d'heures (non, je ne conseille pas le travail au noir).
C'est déjà mieux en entrepreneur en régime normal d'entreprise individuelle et l'autre salarié car le salaire sera comptabilisé en charge de l'entreprise et cela diminuera donc le bénéfice. Mais c'est plus compliqué et plus cher (comptabilité, déclaration fiscale au réel, TVA etc...). Le salarié entraine pas mal de charge mais ça ouvre droit au chômage.
Enfin, il y a la solution de 2 co-gérants d'une société type SARL. Les 2 non salariés doivent payer les charges du régime social des indépendants avec la complication que ça entraine, l'entreprise doit avoir une compta etc. C'est le moins cher et ça ne demande pas de trésorerie de départ pour payer le salaire puisque les 2 personnes se payent sur le bénéfice (s'il y en a un, sinon pas de revenu) et pas de chômage.
Les 2 dernières solutions demandent à être bien conseillé au départ . Allez voir la CCI ou un autre réseau type boutique de gestion
Vous avez enfin les coopératives d'activités et d'emploi et les couveuses qui peuvent vous permettre de tester l'activité sans créer d'entreprise tout en etant couvert d'un point de vue légal. Voir la rubrique Qui peut vous aider (onglet gris sur la page d'accueil) pour trouver les adresses près de chez vous.

répondre

(25), changement de régime, BGBESAN, 05/07/2014

Bonjour, bien sur oui vous pourrez changer de régime (EI, EURL..) lorsque vous dépasserez le chiffre d'affaires de 32900€, pour cela je vous conseille de vous faire appuyer par un expert comptable qui vous aider atout au long de ces démarches bonne continuation
répondre

(25), AE, BGBESAN, 05/07/2014

Si vous restez simultanément salarié vous pouvez être auto entrepreneur mais il faudrait en aviser votre employeur, surtout si vous êtes dans le même domaine d'activité, peut être avez vous une clause de non concurrence?
répondre

© Agence Pour la Création d'Entreprises (APCE)