Les aides pour les jeunes créateurs

Les aides pour les jeunes créateurs  
Envoyer à un ami Ajouter à ma mallette Imprimer Version PDF Diminuer la taille de texte Augmenter la taille de texte

Naturellement, un grand nombre d'aides ou de dispositifs favorisant le financement de la création ou de la reprise d'entreprise s'adressent à tous les porteurs de projets, quel que soit leur âge ou leur situation professionnelle.
Ils vous sont donc ouverts !

Pour identifier les dispositifs nationaux, reportez-vous aux étapes Trouver des financements et Aides du site de l'APCE.
Pour identifier les dispositifs régionaux, consultez la rubrique Qui peut vous aider ?

Mais certaines aides s'adressent plus spécifiquement aux jeunes. Il est donc important pour vous de les identifier !

  Bon à savoir ! Le coup de pouce financier de la famille ou des amis... c'est précieux au démarrage d'un projet de création d'entreprise !
Assortis d'une fiscalité particulière, dons et souscriptions au capital de sociétés, peuvent s'avérer avantageux pour les généreux contributeurs.... et pour les bénéficiaires ! En savoir plus
Pensez également au crowdfunding, appelé également financement participatif. Il s'agit d'une technique de financement de projets de création d'entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets.En savoir plus


  Les dispositifs de financement  accompagnés d'un appui au montage du projet

 Nacre accompagnement et financement

Il s'agit d'un parcours qui comprend :
  une aide au montage du projet de création ou de reprise d'entreprise et au développement de cette dernière (conseil et accompagnement),
  un prêt à taux zéro et sans garantie d'un montant de 1 000 € à 10 000 € (qui doit être couplée à un prêt bancaire).
Public visé : le dispositif Nacre s'adresse aux personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés pour s'insérer durablement dans l'emploi, les jeunes peuvent notamment être concernés.

En savoir plus :
  Descriptif
  Contacts

 Créa Jeunes accompagnement et financement

CréaJeunes est un ensemble d'appuis comprenant une formation modulable de 1 à 4 mois, un accompagnement par des professionnels, un suivi post-création de 18 mois et une immersion en entreprise. Le dispositif propose également de financer des dépenses liées à la préparation du projet (par exemple pour aider à la réalisation d'une étude de marché) ou au démarrage du projet.
Public visé : Jeunes de 18 à 32 ans.

En savoir plus :
  Descriptif et contacts
  N°Azur Adie CréaJeunes : 0810 708 780
  Site internet de l'Adie
  Page Facebook

Cap'Jeunes 

Ce dispositif vise à favoriser la création d'entreprises par des jeunes, en leur permettant de bénéficier d'un accompagnement renforcé et d'une prime de démarrage de 2000 euros.
Public visé : Jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité au regard de l'emploi dotés de ressources limitées et présentant un plan de financement inférieur 50 000 €.

En savoir plus : Descriptif et contacts


  Les aides sociales et fiscales

  Accre

Cette aide prend la forme d'une exonération de charges sociales (dans la limite de 120 % du Smic) pendant un ou trois ans selon les cas.
Public visé : L'Accre concerne différents catégories de créateurs/repreneurs, notamment les jeunes.

En savoir plus :
  Descriptif
  Contacts

  Jeune Entreprise Universitaire

Toute entreprise, quelle que soit sa forme juridique ou son régime fiscal, peut solliciter le statut de JEU dès lors qu'elle satisfait à certaines conditions et notamment : 
- avoir moins de 8 ans d'existence,
- être dirigée ou détenue directement à hauteur de 10 % au moins de son capital,  par des étudiants, des personnes titulaires depuis moins de 5 ans d'un master ou d'un doctorat, ou des personnes affectées à des activités d'enseignements ou de recherche.
Ce statut permet de bénéficier d'avantages fiscaux et sociaux.
Public visé : Etudiants, personnes titulaires depuis moins de 5 ans d'un master ou d'un doctorat, ou affectées à des activités d'enseignements ou de recherche.

En savoir plus : 
  Descriptif
  Contacts

Statut "Etudiant entrepreneur" mis en place dès la rentrée universitaire 2014

Destiné principalement aux jeunes bacheliers, étudiants, diplômés de moins de 28 ans, ce statut national offre un cadre protecteur et incitatif aux étudiants et jeunes diplômés qui désirent se lancer dans la création d'entreprises :
• l'accès à un diplôme d'établissement (D.E.) «étudiant-entrepreneur »,
• la prolongation, pour les jeunes diplômés, des avantages étudiants (couverture sociale, restauration, transports...),
• la possibilité de bénéficier d'un aménagement d'études,
• la reconnaissance du projet d'entreprise comme une composante du parcours de formation (avec le cas échéant, l'attribution de crédits E.C.T.S.),
• l'accès aux services et espaces de travail collaboratif (coworking, fablabs) disponibles dans le cadre du PEPITE (Pôle étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat),
• l'accompagnement par deux tuteurs (un enseignant et un professionnel extérieur).
En savoir plus


  Les concours

Vous trouverez dans ce tableau les principaux concours à la création recensés par l'APCE. Certains proposent des dotations spécifiques pour un public jeune. 
l'OPPE, de son côté, recense les concours qui s'adressent aux étudiants (et aux jeunes en général) dans l'enseignement secondaire et supérieur. Exemples :

Voici quelques exemples de concours destinés aux jeunes créateurs / repreneurs

 Prix MoovJee

Ce concours s'adresse aux jeunes en formation initiale dans un cursus allant du CAP au Bac +5 ou ayant terminé sa formation, porteur de projet de création d'entreprise ou déjà chef d'entreprise
Public visé : Jeunes entre 18 et 26 ans
En savoir plus

Prix PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant

Ces prix ont été créés pour encourager et soutenir les projets de création d'entreprises des étudiants et jeunes diplômés, dans tous les secteurs d'activités. Ils sont intégrés dans le concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, créé en 1999 par le MENESR et qui associe la BPI. 300 000 euros seront attribués aux 50 lauréats des Prix « PEPITE – Tremplin Entrepreneuriat Etudiant », dont 10 000 euros pour chacun des 10 projets lauréats.
En savoir plus

 Concours d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes  (dispositif non spécifique pour les jeunes)

Ce concours est ouvert à tous les porteurs de projets quels que soient leur nationalité, leur statut, leur situation professionnelle (étudiants, salariés, demandeurs d'emploi...).
En savoir plus

 Petit poucet

Ce challenge récompense chaque année des étudiants et jeunes diplômés créateurs ou repreneurs d'entreprises.
En savoir plus

 Graine de boss

Concours organisé dans le but de permettre à de jeunes talents de se faire connaître. Le concours est ouvert aux étudiants des universités et/ou des grandes écoles, aux étudiants étrangers et aux jeunes créateurs d'entreprise de moins de 5 ans d'activité.
En savoir plus

 Prix de l'Étudiant Entrepreneur en Économie Sociale

Ce PEEES, créé par La mutuelle des étudiants (LMDE), est un concours à destination des étudiants ou jeunes diplômés de moins de 30 ans qui ont un projet d'entreprise ou qui ont déjà créé leur entreprise dans le secteur de l'économie sociale.
En savoir plus

 Concours Cré'Acc (dispositif non spécifique pour les jeunes)

Ce concours s'adresse à tous les créateurs qui sont dans la phase précédant l'immatriculation de leur entreprise et aux entreprises immatriculées depuis moins de 6 mois. Il récompense les catégories suivantes :
"Jeune", candidat de moins de 30 ans - "Au féminin" - "Deuxième vie professionnelle" - "Innovante" - "Entreprise de moins de 6 mois" - "Coup de cœur du Jury".
Toutes les opérations d'inscription et de dépôt de dossier se déroulent exclusivement sur le site de l'APCE : www.creacc.com


Juin 2014

Difficile à la sortie des études
J'ai monté ma société avec 2 amis de promotion, dès la sortie des études, et c'est très difficile ! En effet, nous n'avons disposé d'aucune ressource pendant 4 mois avant la création officielle, puisque nous n'avions droit ni au chômage ni au RSA (nous avions 22 ou 23 ans).

Nous avons eu droit aux chèques-conseils et à l'Accre (réunis maintenant dans la Naccre), mais aucune aide supplémentaire n'a été signalée par la CCI de Rennes. Je trouve que c'est dommage, un petit coup de pouce ne coûterait pas grand-chose à l'État ou aux collectivités locales.
Posté par Baptiste Placé (http://utopiaweb.fr/), 02/08/2012 12:24
© Agence Pour la Création d'Entreprises (APCE)