Etapes de la création

Etapes de la création  
Envoyer à un ami Ajouter à ma mallette Imprimer Version PDF

Femme

Vous avez un projet de création d'entreprise ?  Vous disposez de nombreux atouts pour le mener à bien !

Prenez le temps de réfléchir à votre idée, aux implications que votre projet aura sur votre vie personnelle et sur votre organisation familiale. Vous pourrez alors construire votre entreprise sur de bonnes bases et vous donner les meilleures chances de succès.

Des réseaux dédiés aux femmes sont à votre disposition pour vous accompagner. Profitez-en !

 

nouveau.gif

Découvrez le nouveau site d'information et d'orientation
destiné aux femmes créatrices


www.ellesentreprennent.fr

 


  Quelques repères sur votre profil (hors auto-entrepreneures)

 3 créateurs sur 10 sont des femmes. 

 Certains secteurs sont davantage féminisés : les services personnels dont la coiffure, les soins de beauté, ..., la santé, l'éducation, les hôtels, cafés et restaurants et le commerce de détail. En revanche, dans d'autres secteurs, leur présence est moins fréquente : la construction, le commerce et la réparation automobile et les activités financières.

 La majorité des femmes ont réuni moins de 8 000 € de capitaux pour démarrer leur activité. Pour financer ces capitaux, deux tiers des femmes ont eu recours à leurs seules ressources personnelles. Un tiers ont bénéficié d'un emprunt bancaire au titre de l'entreprise ou en nom propre. L'accès à l'emprunt bancaire pour financer le projet est donc quasiment aussi fréquent chez les femmes que chez les hommes.

  L'objectif principal de ces dirigeantes est avant tout d'assurer leur propre emploi (70 %). Peu d'entre elles ont donc pour objectif de développer fortement leur activité par le recrutement de salariés ou la réalisation d'investissements (28 %).

 Les principales motivations avancées par les femmes pour expliquer la création, sont comme pour les hommes (et dans des proportions équivalentes) : le désir d'être indépendante (59 %), le goût d'entreprendre (36 %) et la volonté d'augmenter leurs revenus (23 %). Comme on le voit, cette dernière motivation est loin de concerner la majorité des créatrices...

 30 % des femmes déclarent ne pas avoir rencontré de difficultés particulières lors de la mise en place de leur projet (c'est autant que les hommes). Parmi les difficultés les plus fréquemment avancées se trouvent : régler des formalités administratives, établir des contacts avec la clientèle, obtenir un financement et fixer les prix des produits et services. 

 Trois ans après leur création, 66 % des entreprises de femmes sont toujours en activité. La pérennité de ces entreprises est donc quasiment équivalente a celle des entreprises créées par des hommes (69 %). 

Source : Insee - Enquête Sine génération 2006 - Traitement : APCE (Actualisation en cours)


Quel est le visage de l'entrepreneuriat au féminin en France ? Quelles sont les attentes des femmes entrepreneures vis-à-vis des banques ? Quels difficultés rencontrent-elles vraiment ?

Christine Fabresse, directrice du développement Caisse d'Epargne, livre son analyse des résultats du premier Baromètre des femmes entrepreneures. Voir la vidéo

Femmes-entrepreneures


  Les dispositifs d'aides qui vous concernent

La grande majorité des aides sollicitées par les femmes concernent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. Elles dépendent généralement :
- soit de leur statut (demandeur d'emploi, salarié, ...)
- soit du lieu d'implantation de l'entreprise.

Vous les repèrerez facilement dans les rubriques consacrées aux aides :
Principales aides financières
Principales aides fiscales
Principales aides sociales

Il existe cependant un dispositif financier spécificiquement dédiés aux femmes : le fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF) :
Son objet est de faciliter l'obtention d'un prêt bancaire pour couvrir vos besoins en fonds de roulement et/ou en investissements.
La garantie est plafonnée à 70 % du montant du prêt qui vous est accordé par la banque, dans la limite de 27 000 euros.
Parlez-en à votre banquier et téléchargez le dossier de demande sur le site de France Active, organisme gestionnaire du dispositif.

En savoir plus sur cette aide

bon_a_savoir.gifSi vous vous lancez dans un projet novateur (technologique ou non), et que vous vous situez dans dans une perspective de développement rapide, n'hésitez pas à vous rapprocher de Femmes Business Angels. Ce réseau met en relation des porteurs de projets de création d'entreprises à haut potentiel avec des femmes investisseurs expérimentées, susceptibles d'investir dans des entreprises en création, tout en restant actionnaires minoritaires. www.femmesbusinessangels.org

  Les concours

Certains concours s'adressent spécifiquement aux femmes :

triangle.gif Le prix de l'entrepreneuse
triangle.gif Le prix de la Femme Entrepreneure Numérique
triangle.gif Le prix de l'entrepreneure responsable
triangle.gif La bourse "Création d'Entreprise Michelle Maugain (pour une femmes diplômée)
triangle.gif Cartier Women's Initiative Awards (concours est ouvert aux femmes entrepreneurs de tous pays, ayant un projet de création d'entreprise original et en phase initiale de développement ou start-up de moins de trois ans)
triangle.gif Le prix Irène Joliot Curie catégorie "Parcours Femme entreprise" (pour une femmes scientifique)

Mais vous pouvez naturellement concourir aux autres ! Voir la liste des concours s'adressant à tous les porteurs de projets (hommes et femmes)


  La préparation de votre projet

 Quels que soient votre secteur d'activité et le volume de prestations ou de ventes que vous souhaitez réaliser, préparez soigneusement votre projet en suivant les étapes conseillées par l'APCE. C'est un gage de réussite !
Voir les étapes de la création d'une entreprise

 N'hésitez pas à utiliser l'application que l'APCE met gratuitement à votre disposition, intitulée mon projet en ligne. Elle vous permettra :
- d'ordonner vos idées,
- d'avancer méthodiquement,
- de vous poser, à chaque étape, les bonnes questions,
- de rédiger votre plan d'affaires (ou business-plan).
Ce document vous sera très utile lorsque vous présenterez votre projet à vos interlocuteurs : conseillers, futurs associés, banquiers, experts-comptables, etc.

 A noter : de nouvelles pratiques se sont développées ces dernières années pour permettre de tester une idée de création avant de se lancer réellement. Si vous ne vous sentez pas sûre de vous, vous pouvez donc envisager de rejoindre une coopérative d'activité et d'emploi ou une couveuse d'entreprises ou encore d'une société de portage.

 Et si vous n'avez pas encore d'idée : reportez-vous à l'espace consacré à l'Idée. En le parcourant, vous repérerez les nouvelles idées et tendances, vous découvrirez les techniques de créativité et accéderez à l'application "1000 et une idées pour entreprendre".
A noter : un ouvrage de l'APCE vous propose une méthode pour trouver l'idée de création d'entreprise qui vous convient le mieux : "Trouver une idée de création d'entreprise". Pour vous le procurer

 Enfin pourquoi ne pas envisager la reprise d'une entreprise (36 % des repreneurs sont des femmes) ?
Découvrez l'espace Repreneur du site.

  Si vous êtes en congé parental d'éducation, vous ne pouvez exercer une activité autre que celle d'assistante maternelle. Rien ne s'oppose, par contre, à ce que vous prépariez votre projet (sans démarrer l'activité).

Les atouts des femmes ? Nous en avons tout d'abord un très important : notre polyvalence ! Nous sommes capables de jongler entre le téléphone, les enfants, les courses, les rendez-vous divers, le travail, (...) Or un chef d'entreprise, par définition, doit être polyvalent ! L'empathie est également un atout important pour les femmes, favorisant la communication interne et externe (...)
Lire l'interview de Sandra Le Grand, présidente de kalidea

Sandra Legrand

  Le régime de l'auto-entrepreneur 

Ce régime peut vous concerner si vous envisagez de créer une petite activité ne nécessitant pas de réaliser des investissements importants ou d'employer des salariés. Le gros avantage réside dans le fait que vous n'aurez pas à vous immatriculer au registre du commerce et des sociétés (si votre activité est commerciale) et que vous pourrez payer vos charges au fur et à mesure de vos rentrées d'argent.
En savoir plus sur l'auto-entrepreneur


  Vos droits en cas de maternité

 Il est tout d'abord bon de rappeler qu'en matière d'assurance maladie maternité, les créatrices bénéficient des mêmes droits que les salariées pour la prise en charge des soins liés à la grossesse et à l'accouchement.

 Si votre nouvelle activité vous place dans le régime TNS (travailleurs non-salariés), sachez que ce régime propose deux types d'allocations pour prévenir le risque de prématurité et inciter les femmes à interrompre ou diminuer leur activité :
 l'allocation forfaitaire de repos maternel, destinée à compenser partiellement la diminution de votre activité, et dont le montant correspond au plafond mensuel de la sécurité sociale, c'est-à-dire 3 086 euros au 01/01/2013,
 et l'indemnité journalière forfaitaire d'interruption d'activité, en cas d'arrêt pendant 44 jours consécutifs, dont 14 jours au moins avant la date préseumée de l'accouchement, arrêt pouvant être prolongé de 15 ou 30 jours.
Le montant de l'indemnité est égal, par jour calendaire, à 1/60 du plafond de la sécurité sociale. Il correspond donc, au 01/01/2013, à 2 231,68 euros pour 44 jours, à 2 992,48 euros pour 59 jours et à 3 753,28 euros pour 74 jours.

 Enfin rappelons que les femmes chefs d'entreprise peuvent, tout comme les salariées, obtenir  la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje).
Cette prestation comprend :
- une prime à la naissance ou à l'adoption si vos revenus ne dépassent pas certaines limites,
- une allocation de base si vos revenus ne dépassent pas certaines limites,
- un complément de libre choix du mode de garde, c'est-à-dire une prise en charge partielle des coûts liés à la garde de votre enfant par une assistante maternelle, à l'embauche d'une personne à domicile, ou si vous faites appel à une association ou une entreprise qui emploie des assistantes maternelles ou des gardes à domicile,
- un complément de libre choix d'activité, c'est-à-dire une allocation si vous décidez de réduire ou de cesser votre activité pour vous occuper de votre enfant.
Plus d'informations sur la Paje

 A connaître : le blog de la communauté des "maman entrepreneurs" : http://mompreneurs.over-blog.com
Son but : s'aider, se regrouper, se rencontrer et surtout faire de plus en plus d'opérations et d'actions communes.
Ce groupe, qui s'est constitué sur Facebook, est aujourd'hui une association. N'hésitez pas à les contacter !

Mompreneur


  Qui peut vous aider à monter votre projet ?

Un point très important pour vous donner les meilleures chances de succès : ne restez pas isolée !

Un certain nombre de réseaux se tiennent à votre disposition pour vous accueillir, vous informer, vous orienter si nécessaire, et vous accompagner dans vos démarches.
Les réseaux s'adressant à tous les porteurs de projets

Les réseaux dédiés aux femmes
Les association de dirigeantes d'entreprises

  Les réseaux s'adressant à tous les porteurs de projet

 Identifier les principaux réseaux (création d'entreprise)
 Accéder au carnet d'adresses de la création d'entreprise

A noter : Certains de ces réseaux ont développé des actions particulières en direction des femmes. C'est le cas par exemple des BGE (boutiques de gestion) qui complètent leurs actions en apportant aux créatrices des services pour réussir et assurer la pérennité de leur entreprise. www.boutiques-de-gestion.com
D'autres réseaux apportent leur soutien à programmes d'information des créatrices d'entreprise. C'est le cas de l'association de conseillers bénévoles Egee (Entente des générations pour l'emploi et l'entreprise), qui intervient par exemple dans les Hauts de Seine dans le cadre de "Femmes et entreprises", dispositif d'accueil des créatrices porté par les Préfecture des Hauts de Seine (Tél. : 01 40 97 21 92 - femmesentreprises@hotmail.com).

  Les réseaux dédiés aux femmes

 Réseau des Centres d'information aux droits des femmes (CIDF)
Fédéré par le CNIDFF (Centre national d'information et de documentation des femmes et des familles), ce réseau regroupe environ 120 centres qui informent le public dans des domaines variés : droit, vie quotidienne et emploi.
Certains centres proposent des stages de formation et des entretiens individualisés centrées sur la création d'entreprise : aide à l'élaboration de prévisionnels financiers ; méthodologie de travail pour réaliser une étude de marché ; présentation des différents dispositifs d'aides et moyens de financement (montage dossier FGIF) ; connaissance des principaux statuts juridiques, fiscaux et sociaux.

      CNIDFF, 7 rue du Jura, 75013 Paris
      Tél. : 01 42 17 12 00
      E-mail :
 cnidff@cnidff.fr 
      Site internet : www.infofemmes.com

 Réseau d'accompagnement des créations et des initiatives par une nouvelle épargne de solidarité (Racines).
Il s'agit d'une structure d'appui au développement d'entreprises, ayant pour objectif l'insertion des femmes dans la vie économique et financière. Elle propose aux créatrices les services suivants :
- Un outil financier : le Clefe (Club local d'épargne pour les femmes qui entreprennent) dont l'objet est d'accorder des prêts à des entreprises créées et gérées par les femmes.
- Un accompagnement en aval (suivi de gestion d'une durée minimale de 2 ans).

      Racines
      8 square de la Dordogne - 75017 Paris
      Tél. : 01 53 79 07 61
      E-mail :
racines.association@wanadoo.fr
      Site internet : www.racines-clefe.com  

 Action'elles. Cette association est née de l'envie de quelques créatrices d'entreprises de rompre leur isolement. Leur but premier : se rencontrer, s'entraider, réfléchir ensemble et partager. Elle propose aujourd'hui aux créatrices un accompagnement en amont de la création, une aide au démarrage de l'activité, un mentorat pour franchir le cap des premières années et une assistance au développement.

      Action'elles
      Site internet : actionelles.com

 Réseau des Pionnières
Les Pionnières sont des incubateurs pour les créatrices d'entreprises ayant un projet dans le domaine des services innovants à la personne et aux entreprises. Ces associations propose un parcours original d'accompagnement à la création d'entreprise (pré-incubation) ainsi que la mise à disposition de bureaux. Voir la carte des incubateurs Pionnières sur le site de la Fédération

Photo de Frédérique Clavel

Pour en savoir plus sur ce concept,
lire l'interview de Frédérique Clavel,
présidente de Paris Pionnières et de la Fédération Pionnières.

  Irfed Europe
Irfed Europe a mis en place un dispositif de formation et d'accompagnement à l'intention des femmes en situation de précarité devant l'emploi, notamment immigrées ou issues de l'immigration. Ce dispositif comporte de nombreuses actions :
- information et orientation,
- formation,
- accompagnement individualisé (montage dossiers financiers, marketing, aide aux démarches administratives'),
- animation d'un club de femmes créatrices.
- animation d'un réseau de créatrices.

      Irfed Europe
      49 rue de la Glacière, 75013 Paris
      Tél. : 01 43 31 98 90
      E-mail :
irfed-europe@irfed-europe.org
      Site internet : www.irfed-europe.org

 Force femme
Force femme accompagne les femmes de plus de 45 ans dans leurs démarches de retour à l'emploi et de création d'entreprise. Des bénévoles dédiés à la création d'entreprise mettent savoir et expérience au profit de chacune. Leurs actions :
- conseil,
- formation et échanges,
- coaching
- sensibilisation, ...

      Force femme
      169 rue de la Roquette, 75011 PARIS
      Tél. : 01 53 34 15 30
      Site internet :
www.forcefemmes.com

 Entreprendre au féminin
Le programme Entreprendre au Féminin existe dans plusieurs région (notamment en Bretagne et en Poitou-Charentes). Pilotée par les femmes chefs d'entreprise, ces associations proposent un accompagnement aux femmes qui ont une idée ou un projet de création d'entreprise. Elle interviennent en amont de la création d'entreprise, au stade du projet et en post création sur le développement de compétences d'entrepreneure et la mise en réseau.

      Site internet Bretagne : www.entreprendre-au-feminin.net
      Site internet Poitou-Charentes : sites.google.com/site/entreprendreaufeminin

 Entreprendre ensemble. Cette association, créée par Daisy Dourdet, chef d'entreprise, se présente comme un réseau d'écoute, d'échanges, de transmission des savoirs, de partage des expériences, de marrainages et / ou de parrainages des jeunes entreprises, de bénévoles au service des créatrices. Voir l'interview vidéo de Daisy Dourdet

      Entreprendre ensemble
      Site internet : www.entreprendre-ensemble.com

 Girls in Tech Paris
Le premier réseau des femmes travaillant dans les nouvelles technologies. Leur objectif : mettre en valeur les femmes et les parcours dans la technologie afin d'encourager la mixité dans un milieu traditionnellement masculin.

      Girls in Tech Paris
      Site internet : gitparis.com


  Témoignages d'entrepreneures 

Vous avez très envie de vous lancer... mais vous hésitez ?
Il n'y a rien de plus enrichissant et encourageant que de lire, écouter, regarder le parcours d'autres femmes qui on franchi le cap, ou qui sont sur le point de le faire...
Elle se sont certainement posé les mêmes questions que vous ! Alors, suivez leurs conseils !

Patricia Egard
Ideas Voice, une entreprise innovante au service des entrepreneurs à la recherche d'associés

Photo de Camille Spanjaard

Camille Spanjaard
Baby'tems, l'idée d'une maman voyageuse !

Gabrielle Portnoï
Glove : premiers signes d'une nouvelle chaîne de tv

Photo d'Elodie Barrat

Elodie Barrat
Rencontre avec Elodie Barrat, créatrice de Houppette et Compagnie

Isabelle Mazarguil

Isabelle Cussac-Mazarguil
Juniors & Co : l'entreprise mordue des 6/12 ans

Photo de Françoise Piou

Françoise Piou
Entretien avec Françoise Piou, repreneuse de Wolff SAS

Photo de Carole Bellanger

Carole Bellanger
Mangaréva, un lieu hybride, un projet fou !

Photo d'Hapsatou Sy

Hapsatou Sy
Ethnicia, le fruit de la passion et de la ténacité

Photo d'Alexia de Bernardy

Alexia de Bernardy
Entreprendre en réinvantant l'univers des enfants

Photo d'Aurélie Leguillou

Aurélie Leguillou
Entreprendre en solo

Marie Krupka
Les cosmétiques bio à la conquête d'Internet !

ingrand.gif

Sylvie Ingrand
A 50 ans, moi aussi je crée ma boîte !

Christel Manini
Thalem ingénierie : une création issue de l'essaimage

artatem.jpg

Isabelle et Erick Chanat
Entreprendre en couple, pour le meilleur... et le meilleur !

Sophie Kauffmann
Canicrèche : une entreprise qui a du chien !

Photo de Nabila Boutrif

Nabila Boutrif
Harem des Sens, une création aux couleurs de l'Orient

Photo de Sylvia Sanchez

Sylvia Sanchez Toth
Warmi, une créatrice adepte de "slow fashion"

Photo de Liliane Malian

Liliane Malian
De l'aide aux créateurs à l'harmonisation des lieux de vie et de travail

Photo de Pascale Oustalet

Pascale Oustalet
Avec Pascale, les enfants deviennent les héros d'histoires fantastique

Sandra Legrand

 

Sandra Le Grand
Entretien avec une passionnée de l'entrepreneuriat

 

Photo de Françoise Prêtre

Françoise Prêtre
La souris qui monte, qui monte... et qui raconte !

 


Septembre 2013

© Agence Pour la Création d'Entreprises (APCE)